Joyeux Noël 2019!

Manifestation organisée par nos amis du Val de Seine, avec la complicité de RER D – Très Insuffisant (Ris Orangis) et la participation de l’Adumec.
Nous avons rebondi sur l’idée lancée par la direction de la ligne D (ne déconnez pas, l’allez pas sur les voies!) pour le faire, sans géner un seul voyageur.

En effet, après nous avoir supprimer les trains pour Paris, avec les résultats que j’ai exposés dans l’article précédant celui-ci, ce sont tous les trains qui sont maintenant supprimés! La manifestation s’est déroulée pendant le 16ème jour sans train sur l’Etoile de Corbeil.

Cela a été l’occasion de constater que les panneaux RER ont disparu de la gare d’Evry Val de Seine et que SNCF n’envoie même pas la police ferroviaire quand ils savent que du public descendra sur les voies.

Nous avons eu la surprise de voir le Père Noël qui nous a expliqué qu’il n’a aucune intention d’utiliser les services de SNCF, les cadeaux devraient donc bien arriver sous le sapin, et qu’il nous promettait des traîneaux de substitution juste après son rush annuel. Bien sûr, il faut croire au Père Noël pour que cette promesse se réalise, mais à défaut de croire en SNCF, il ne reste plus que cela.

Le journal Le Parisien en parle ICI

Ponctualité sur Paris – Malesherbes en mai 2019

Je continue à relever les chiffres de ponctualités sur le trajet Gare de Lyon – Malesherbes. Ces chiffres sont calculés et affichés par SNCF.

Rappelons qu’il s’agit de la part des voyageurs arrivant à leur destination avec un retard de moins de 5 minutes. Ce n’est pas le nombre de trains à l’heure, c’est le nombre de voyageurs considérés à l’heure.

Un train supprimé inopinément dégrade le résultat, à la mesure du nombre de voyageurs qu’il aurait du transporter. Un train supprimé de façon planifiée, au moins 48 heures à l’avance, ne contribue pas à la dégradation du résultat.

Les chiffres sont affichés pour la tranche 6h00 – 10h00 dans le sens de la pointe le matin, et dans la tranche 16h00-20h00 toujours dans le sens de la pointe le soir. Seuls les jours ouvrables hors vacances scolaires sont retenus.

Enfin, à cause de la correspondance imposée à Corbeil, Viry ou Juvisy, une moyenne sur le trajet complet est calculée en multipliant les chiffres des deux tronçons. Imaginez que les trains de chaque tronçon transportent 90% des voyageurs à l’heure, sur le trajet complet, seuls 81%, soit 90% de 90% des voyageurs auront été à l’heure.

Mai a été mauvais.

La promesse du SA2019, c’est 90% de ponctualité, sur l’ensemble de la ligne, tous les jours, toute la journée. En mai, seul le 21 mai a respecté cette promesse.

Cliquez sur l’image pour ouvrir l’ensemble des chiffres depuis le début du SA2019, le 9 décembre 2018.

Depuis le 9 décembre 2018 et jusqu’au 21 juin 2019, il y a 95 jours ouvrables hors vacances scolaires. Seuls 9 d’entre eux ont tenu la promesse de SNCF.

Un galérien du RER D sait, en se levant chaque matin, qu’il n’a qu’une chance sur 10 de ne pas se faire pourrir la journée par SNCF.