Le recueil de vos témoignages – Tome I

Mesdames et Messieurs les usagers du RER D, Députés, Présidents, Maires de l’Essonne et d’Ile de France, Monsieur le Garant de la CNDP

Nos associations, RER D Val de Seine, ADUMEC, D- très insuffisant, se sont mobilisées pour écouter le sentiment des voyageurs après la mise en œuvre du SA 2019 du RERD.

Le ressenti est clair : c’est une catastrophe !

Nombreux sont ceux qui ont pris le temps d’écrire et décrire ce qu’ils vivent au quotidien. Les conséquences de ce service désastreux sont lourdes pour nos territoires : certains reprennent leur voiture, d’autres changent de trajets, ceux qui n’ont pas le choix subissent… Pour certains, ce SA 2019 a été la goutte d’eau qui les a décidés à déménager dès aujourd’hui. Pour d’autres ce sera plus long, mais la conséquence sera la même.

Vous trouverez leurs écrits et leurs ressentis dans les 300 pages du recueil que nous avons préparé à votre attention, à télécharger ici :

http://adumec.fr/…/SA-2019-colère-des-usagers-final-1.pdf

L’isolement et le sentiment d’abandon ne sont pas l’apanage de gilets jaunes dans les zones rurales, mais une réalité au sein même de vos territoires, en Ile de France. Par vos choix politiques, vous avez laissé des territoires d’éloigner toujours plus de Paris, jusqu’à les priver d’accès direct avec le SA 2019. Aujourd’hui, Mennecy – Esplanade de la Défense, c’est 1h20 quand tout va bien, 3 correspondances, 4 trains ou métros différents, et en général bien plus longtemps, et une grosse fatigue quotidienne, car chacun des systèmes n’est fiable au mieux qu’à 90%…

Les conséquences sont aujourd’hui une exaspération, demain une marginalisation et une paupérisation des vallées de la Seine et de l’Essonne. Car la seule alternative que nous ayons, nous, usagers, est d’abandonner ces territoires sacrifiés pour nous installer là où Paris reste directement accessible en transports en commun (Brétigny, Juvisy, Melun, Massy…).

Il est de votre responsabilité aujourd’hui de réagir, de prendre les décisions courageuses qui s’imposent :

  • Le retrait du SA 2019, et la discussion en urgence avec SNCF Mobilités d’une solution qui permettrait de conserver certains bénéfices de ce plan sans pénaliser les voyageurs,
  • L’annulation de la commande des Régio2N, trains non fiables, inadaptés à la desserte de l’Ile de France en raison de leur plancher trop bas pour nos quais à 90cm, et qui de fait nous condamnent à la marginalisation de la desserte de nos territoires.

Venez soutenir notre action, et manifester le samedi 16 février prochain, à 15h, devant la mairie d’Evry-Courcouronnes, votre opposition à cette rupture territoriale orchestrée par SNCF Mobilités.

Pour les usagers des Vallées de la Seine et de L’Essonne,

Jean Feret                                          ADUMEC
Jacques Vandeputte                      RER D Val de Seine
Siegfried Van Waerbeke              D- très insuffisant

Pour témoigner auprès de l’ADUMEC et contribuer au prochain recueil, utilisez l’adresse mail suivante:

jetemoigne@adumec.fr

2 réponses sur “Le recueil de vos témoignages – Tome I”

  1. Lu dans la presse et ci-dessous repris de wikipedia:

    « En janvier 2019, Île-de-France Mobilités (ex-STIF), décide, ainsi que la SNCF, de suspendre la livraison des Regio 2N neufs destinés à la ligne R du Transilien. En effet, le technicentre de Villeneuve est saturé. Cela est dû aux nombreuses défaillances techniques et électroniques, présentes dès la mise en service des premiers trains de ce type en Île-de-France, et de plus en plus fréquentes depuis le mois de septembre 2018. Pour le moment, 32 rames ont été livrées. De ce fait, la situation de la ligne, déjà passablement dégradée, ne s’améliore pas, étant donné la fiabilité aléatoire des nouveaux trains. Île-de-France Mobilités demande donc à Bombardier de régler au plus vite le problème, au risque de retarder l’échéance de mise en service des trains neufs, sur la ligne D du RER et la ligne N du Transilien. Cet arrêt des livraisons empêche donc la mise en service des trains neufs sur l’axe Paris – Montargis, prévue au début du mois de février 2019 »
    Vivement septembre pour gouter en plus du SA2019 les joies du Regio2N sur nos branches « redessinées » du sud Essonne!

Répondre à Jean Féret Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *