SA2019: les statistiques de régularité ignorent les correspondances

Vous êtes nombreux à constater le gouffre qui sépare les chiffres de régularité affichés par la direction de la ligne D d’une part, et le ressenti des galériens du RER D d’autre part.

Le journal Le Parisien et le journal Le Républicain l’ont souligné aussi, à partir de témoignages de gens bien réels: quand tout va bien, le trajet total dure 15 à 30 minutes de plus qu’avec l’ancienne organisation (le SA2014)

On peut trouver une explication à ce gouffre en utilisant les chiffres de ponctualité affichés sur la page http://maponctualite.transilien.com avec, par exemple, un trajet Ballancourt – Gare de Lyon avec changement à Juvisy hier matin, le 23 janvier 2019:
.
Ballancourt – Juvisy : 89% de ponctualité
Juvisy – Gare de Lyon: 44% de ponctualité

En théorie, selon le contrat entre IdF Mobilités et SNCF, SNCF doit être capable de s’intéresser au trajet complet du client final, et pas seulement au trajet de chacun des trains qu’il emprunte pour son voyage. On peut donc envisager d’interroger cette page pour un trajet Ballancourt – Gare de Lyon.

Eh bien le résultat est édifiant, les données ne sont pas disponibles. SNCF ne mesure pas les temps consacrés aux correspondances qu’elle impose à ses clients. Pour la direction de la ligne, il n’y a pas de données inexistantes, il y a un temps nul, d’où la performance exceptionnelle perçue dans les bureaux de la direction de la ligne pour le dessin de la ligne à 2 systèmes indépendants: le changement à Juvisy est transparent pour les statistiques de SNCF tant il est court.

C’est bien sûr absolument incompatible avec les dispositions du contrat entre SNCF et IdF Mobilités et j’estime qu’il est nécessaire de le faire découvrir à IDFM. D’où ce billet sur le site de l’Adumec qui, j’ai de bonnes raisons de le penser, est lu par des personnes importantes pour la suite à donner au SA2019.

Il est indispensable de disposer d’un outil de mesure objectif des correspondances à Juvisy, non seulement parce que c’est dans le contrat de SNCF, mais aussi et surtout parce que cela permettra de comprendre pourquoi cette organisation à deux systèmes indépendants est si décevante.

Sans cet outil, tous les résultats exprimés par SNCF et repris jusqu’à la présidence de la région n’ont aucun sens. On peut même affirmer qu’il ne fallait pas déployer le SA2019 sans disposer au préalable de la mesure du temps du trajet total de chaque voyageur.

7 réponses sur “SA2019: les statistiques de régularité ignorent les correspondances”

    1. Oui,

      La promesse, en substance, est de gagner du temps entre une correspondance forcément coûteuse et un gain sur le retard moyen grâce à l’amélioration de la régularité.
      Le sentiment général, mais subjectif en l’absence de la mesure de la durée de la correspondance ou encore de la durée d’un trajet avec une correspondance, est d’être largement perdant.

      Les témoignages évoquent un allongement du trajet total de l’ordre de 15 minutes quand tout va bien.

      Le SA2019 avait promis de savoir mesurer sa performance selon ce critère de la durée du trajet.

  1. Nous sommes devenus des galériens enchaînés aux bans du Grand Paris.
    Nous ne sommes plus rien. Ni provinciaux, ni grand-parisiens.
    Donc totalement ignorés……

    1. Rassurez vous, pour les obligations, nous ne sommes pas oubliés.

      Par contre, pour les droits, c’est indiscutable.

      C’est pourquoi l’Adumec à fait un recours au TA contre la décision d’adopter le SA2019.

      Un des motifs de ce recours est l’incompatibilité avec le Schéma d’aménagement Régional d’Ile de France (SDRIF).
      On y lit beaucoup de choses à propos de solidarité, d’équité, d’égalité d’accès à l’éducation, à la santé, au logement ou encore au travail.
      Un autre motif est l’absence d’avis de saturation. C’est la procédure réglementaire pour attribuer des sillons sur un réseau ferré ou plus un train supplémentaire ne peut être ajouté. Ce titre procédure est faite pour respecter l’égalité d’accès au réseau ferré

      Ce recours à été déposé il y a un an et IdF Mobilités n’a pas répondu.

      Pourtant, la réponse serait interressante car nous souhaitons savoir pourquoi on peut oublier le SDRIF. Cela permettrait aux communes du sud essonne de resister a la pression de l’etat et de la region pour construire toujours plus de logements

  2. Retraité à Mennecy, j’ai à réaliser pour des activités associatives et encore professionnelles des remontées sur Paris // gare de Lyon et Invalides.

    Gare de Lyon : aujourd’hui pour disposer de plus de souplesse je me fait Ma correspondance … à Corbeil, je me retrouve avec plus de trains dans les deux sens des trajets: je marchais de chez moi à la gare de Mennecy A/R 20mn aujourd’hui je marche de mon point de stationnement à la gare de Corbeil 10mnA/R et j’ai la maitrise de Ma correspondance à Corbeil fonction de la circulation d’accord mais je maitrise mieux mes déplacements … … … hélas en voiture !!!

    Invalides: retards réguliers et les changements proposés à Juvisy sont incohérents, données SNCF pour le changement à Juvisy 4mn !!! si retard ou quai différent essayez de prendre une correspondance correcte ?
    Correspondance ratée suivant les horaires 15/30/60 mn ne rien louper !!

    Merci, cordialement

    1. Le Sac019 n’à aucune ambition à l’égard de la performance de la correspondance avec la ligne C. En heures creuses on peut avoir à attendre 15 a 25 minutes selon mon expérience.

      Il faut avoir la prudence de faire une recherche d’itinéraire avec son téléphone dès le départ de corbeil pour faire un choix entre la gare de Lyon et la gare d’austérité.

      Si la correspondance à juvisy est réussie, on gagne 10 minutes. Si elle est ratée en heures creuses, on perd 15 minutes.

      Les galériens vont devenir des stratèges!

  3. Malgré toutes les promesses et les débats, il y a les faits. Utilisateur de la ligne D depuis 1999, nous sommes passés de 52′ de La Ferté Alais à Paris Gare de Lyon à 1h15′ …. quand tout va bien. Ce qui n’a été le cas 1 matin sur 5 la semaine dernière, avec obligation de prendre la ligne C à Juvisy.
    Durant ces 20 années, nous avons vu apparaître sur nos impôts une contribution au grand Paris …. dont nous sommes factuellement exclus.
    Que la SNCF arrête de nous enfumer avec ses statistiques de ponctualité totalement hors de la réalité.

Répondre à Lautric Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *