Ponctualité sur Paris – Malesherbes en mai 2019

Je continue à relever les chiffres de ponctualités sur le trajet Gare de Lyon – Malesherbes. Ces chiffres sont calculés et affichés par SNCF.

Rappelons qu’il s’agit de la part des voyageurs arrivant à leur destination avec un retard de moins de 5 minutes. Ce n’est pas le nombre de trains à l’heure, c’est le nombre de voyageurs considérés à l’heure.

Un train supprimé inopinément dégrade le résultat, à la mesure du nombre de voyageurs qu’il aurait du transporter. Un train supprimé de façon planifiée, au moins 48 heures à l’avance, ne contribue pas à la dégradation du résultat.

Les chiffres sont affichés pour la tranche 6h00 – 10h00 dans le sens de la pointe le matin, et dans la tranche 16h00-20h00 toujours dans le sens de la pointe le soir. Seuls les jours ouvrables hors vacances scolaires sont retenus.

Enfin, à cause de la correspondance imposée à Corbeil, Viry ou Juvisy, une moyenne sur le trajet complet est calculée en multipliant les chiffres des deux tronçons. Imaginez que les trains de chaque tronçon transportent 90% des voyageurs à l’heure, sur le trajet complet, seuls 81%, soit 90% de 90% des voyageurs auront été à l’heure.

Mai a été mauvais.

La promesse du SA2019, c’est 90% de ponctualité, sur l’ensemble de la ligne, tous les jours, toute la journée. En mai, seul le 21 mai a respecté cette promesse.

Cliquez sur l’image pour ouvrir l’ensemble des chiffres depuis le début du SA2019, le 9 décembre 2018.

Depuis le 9 décembre 2018 et jusqu’au 21 juin 2019, il y a 95 jours ouvrables hors vacances scolaires. Seuls 9 d’entre eux ont tenu la promesse de SNCF.

Un galérien du RER D sait, en se levant chaque matin, qu’il n’a qu’une chance sur 10 de ne pas se faire pourrir la journée par SNCF.

Ponctualité sur l’étoile de Corbeil: c’est très mauvais

Avant toute chose, je rappelle que je n’utilise que les chiffres de SNCF relevés chaque jour sur la page http://maponctualite.transilien.com

Il s’agit de la part des voyageurs arrivés à leur destination avec moins de 5 minutes de retard sur l’horaire théorique. Cette mesure repose sur l’heure d’arrivée réelle du train en gare et du nombre de voyageurs estimé pour chaque gare à partir des comptages faits régulièrement sur la ligne D par IDFM. A ma connaissance, ces comptages ont été faits en octobre 2015. Des comptages ont été effectués en avril 2019 mais je crois qu’ils ne sont pas encore pris en compte.

Rappelons encore qu’un train supprimé par surprise met tous ses voyageurs en retard puisqu’ils prennent le suivant, forcément à plus de 5 minutes plus tard, alors qu’un train supprimé planifié, 48 heures à l’avance et annoncé, ne met personne en retard puisque tous les voyageurs sont sensés s’organiser en fonction de cette suppression.

J’analyse les chiffres des jours ouvrables hors vacances scolaires et seulement aux heures de pointe dans le sens de la pointe.

Dans les tableaux mensuels que je présente ici, il y a une nouveauté: la ponctualité moyenne sur Paris – Malesherbes. Je l’obtiens en MULTIPLIANT les ponctualités des 2 tronçons de part et d’autre de Juvisy, et pas en faisant la moyenne arithmétique. Faire la somme des deux probabilités n’a en effet pas de sens, on l’apprend au lycée je crois.

Et les témoignages que nous recueillons sont bien confirmés: c’est très mauvais. Tous les trajets qui subissent les correspondances obligatoires ont une ponctualité entre 70 et 85%. C’est largement moins qu’avant le SA2019 sur les mêmes trajets et sans avoir à changer de train.

IDFM et SNCF nous ont sacrifiés pour un motif injustifié.

Cliquez sur les images ci-dessous pour ouvrir les tableaux, en PDF ou en XLSX. Les tableaux contiennent les relevés depuis le début du SA2019 jusqu’au 17 mai.

Il y 87 jours ouvrables hors vacances scolaires. Seuls 7 jours parmi ces 87 sont conformes à l’engagement pris par IDFM et SNCF en échange de notre sacrifice: 90% de ponctualité sur toute la ligne, tous les jours, toute la journée.

En combinant les chiffres des deux tronçons de part et d’autre de Juvisy, on arrive même à une ponctualité sur Paris – Malesherbes qui est désastreuse – 70 à 80% en général. C’est une excellente raison pour exiger un retour aux trains directs pour Paris, sans changement obligatoire à mi-parcours.